Avec des collègues légendaires comme Bengi, Wolf, Bang et Faker, le Laner de premier plan surdoué a accumulé le quatrième élimine à Worlds 2015, en plus des statistiques les plus élevées en début de partie de sa fonction, selon Oracles Elixir. Après cette année, cependant, Marin a choisi de quitter le LCK et d’emmener ses talents au LPL avec des jeux LGD.

Le vétéran de 31 ans fera ses débuts à la formation avec l’organisation après avoir pris sa retraite du jeu compétitif en 2018. Je veux finir par être l’entraîneur le plus dur pour produire la meilleure équipe, a déclaré Marin sur les réseaux sociaux. Je vais tout offrir à l’équipe, à l’organisation et aux fans.

Après avoir échoué à attraper un seul trophée cette année, le groupe Liquid a démontré une majeure partie de son département de la Ligue des légendes pour faire de la balayage des modifications à travers sa programmation et son entraînement. Le groupe lance une compagnie gratuite en faisant appel à Gyeong-Hwan, vainqueur de la Coupe des Summoners, Marin Gyeong-Hwan alors que le nouvel entraîneur-chef des équipes, a annoncé Liquid aujourd’hui.

MPG

Bien que Marin ait pris plusieurs organisations tout au long de sa carrière, il est le plus compris pour son temps avec SK Telecom T1 en 2015, où il a aidé à remporter des championnats LCK consécutifs en route vers le deuxième champion du monde des groupes.

CONNEXES: Live Team Liquid LCS Loster News: Rumeurs, Relocations signalées, et plus encore

De 2016 à 2018, Marin a déménagé entre le LCK et le LPL dans des équipes comme Afreeca Freecs et Topsports Gaming, mais n’a jamais été en mesure de reproduire exactement le même succès qu’il a eu avec SKT. Il a pris sa retraite de Pro Play après avoir été changé dans la programmation de TopSports et n’était pas revenu sur les lieux jusqu’à aujourd’hui.

Cela doit être une excellente nouvelle pour les fans liquides, surtout après que l’équipe ait révélé les départs d’une poignée de stars au cours des deux derniers mois, comme Bjergsen et Hans Sama. Il est rapporté que CoreJJ restera avec la liste l’année prochaine, mais le reste des créneaux est toujours dans les airs.