GK

Pall of Duty: Modern Warfare II ajoutera des stars de football telles que Lionel Messi au jeu dans les prochaines semaines. La série Call of Duty est devenue de plus en plus réaliste (pas qu’elle était très réaliste en premier lieu) car elle essaie de trouver des moyens de se monétiser. S’inspirant de Fortnite, la franchise a commencé à embrasser des crossovers vraiment bizarres qui ont abouti à des personnages comme Ghosface, Jigsaw, Frank le lapin, Rambo, et plus encore tous les efforts dans la franchise. Tout est un peu maladroit et lorsqu’il est associé à d’autres choses comme l’événement Godzilla vs King Kong, cela montre qu’Activision est vraiment désireux de trouver des moyens de garder les joueurs engagés. Cela fonctionne et il semble que cela ne fera que continuer.

L’un des croisements étrangers que nous avons vus à ce jour viendra bientôt pour Call of Duty. Bientôt, les joueurs de football renommés Lionel Messi, Neymar Jr., et Paul Pogba rejoindront tous Call of Duty: Mobile, Modern Warfare II, et warzone 2 en tant qu’opérateurs. Cela signifie que vous pouvez courir et poignarder, tirer et un sachet de thé comme Messi. Cela a-t-il beaucoup de sens? Non, pas vraiment. Est-ce hilarant? Absolument et cela devrait s’amuser. Aucune date de sortie n’a été donnée pour ces personnages, mais ils arriveront probablement avec la première saison le 16 novembre. Qu’ils fassent partie du Battle Pass du jeu ou d’une sorte de drogue DLC reste à voir, mais si c’est ce dernier, ce sera probablement assez cher et ils peuvent même être vendus séparément.

Néanmoins, cela montre le type de portée de Call of Duty. Le fait qu’ils puissent accrocher trois des meilleurs athlètes du monde en tant que personnages jouables dans un tireur militaire violent montre que la série peut vraiment obtenir ce qu’elle veut. C’est un excellent point de départ pour l’entrée de cette année et ne donne le ton que pour les futurs crossovers qui arrivent au jeu dans les mois à venir.

Que pensez-vous du crossover? Faites-moi savoir dans les commentaires ou frappez-moi sur Twitter @Cade_onder.