Vendredi, le gouvernement a clôturé le nombre de canaux de plate-forme sur les services directs à domicile (DTH) à 5% de la capacité totale du transport des canaux des opérateurs.

Les directives opérationnelles concernant les «frais de licence», les «services de plate-forme» et le «partage des infrastructures» pour les services DTH en Inde, émis par le ministère de l’information et de la diffusion (MIB), interdisent également le canal de service de la plateforme du partage du contenu directement ou indirectement avec tout autre opérateur de plate-forme de distribution (DPO).

Les canaux de service de plate-forme sont des programmes transmis par DPOS exclusivement à leurs propres abonnés. La définition exclut les chaînes de télévision Doordarshan et enregistrées ainsi que les chaînes étrangères non enregistrées en Inde.

Le contenu du PS est exclusif à la plate-forme et ne doit pas être partagé directement ou indirectement avec tout autre opérateur de plate-forme de distribution, ont indiqué les directives.

Les lignes directrices, qui sont entrées en vigueur à partir de vendredi, exigent tous les canaux de service de plate-forme pour transporter une légende comme Services de plate-forme (PS) pour distinguer ceux des canaux linéaires.

En ce qui concerne le partage des infrastructures par les opérateurs de DTH, les directives fournissent le cadre dans lequel il peut être réglementé, fixer les procédures de responsabilité et de conformité et définir les responsabilités individuelles des parties de partage, selon un communiqué.

Dans le cas où le même programme est trouvé disponible sur le PS de tout autre DPO, le MIB peut émettre des instructions pour arrêter immédiatement la transmission de ces programmes, selon les directives.

Le MIB se réserve également le droit de l’annulation de l’enregistrement de ce PS de l’opérateur DTH, ont ajouté les directives.

Mon

Des frais d’enregistrement non remboursables uniques de Rs 10 000 par canal PS sont facturés par les opérateurs DTH.

Les directives indiquent également que le titulaire de licence paie des frais annuels équivalents à 8% de ses revenus bruts ajustés, calculé en excluant la taxe sur les biens et services (TPS) des revenus bruts tels que reflétés dans les comptes audités de la Société pour cette question particulière année financière.

En outre, l’avis indiquait que les frais de licence annuels minimaux seront soumis à 10% des frais d’inscription.

Dans le cas du partage général de l’infrastructure, les opérateurs DTH peuvent partager l’infrastructure de la plate-forme DTH sur une base volontaire, selon les directives.

Le partage d’infrastructure des plates-formes DTH sera autorisé pour les services DTH et le programme transmis par les opérateurs DTH en tant que service de plate-forme sera exclusif et il ne sera pas autorisé à être partagé directement ou indirectement avec tout autre DPO.