Building your own gaming PC is a rewarding experience and gives you far more control over the pieces and parts that wind up in your PC tower. Those without any familiarity of the internal workings of a PC may think that the process is too daunting and and opt for a pre-built PC. But if you’re in that camp, you’ll probably be surprised to learn that building your own PC isn’t nearly as colossal of an endeavor as it used to be. If you’re interested, we’ve created this handy guide to teach you how to build your own gaming PC. We’ve also included a couple of sample builds below that you could follow in order to build a high-end or budget gaming PC.

Before we dive in, we should note that this guide only covers the actual PC. You’ll have to pair it with a monitor, keyboard, and mouse (at the bare minimum). For suggestions on which peripherals to pick up, check out our roundups of the best gaming keyboards, best gaming mouse, best PC gaming headsets, best PC controllers, and best cheap gaming monitors.

Table of Contents [hide]

  • A look at some gaming PC builds
    • High-end gaming PC build
    • $1,000 gaming PC build
  • Outils
  • Terms to know
  • How to build a gaming PC
    • Step 1: Prepare your motherboard
    • Step 2: Install the CPU
    • Step 3: Install M.2 SSD(s)
    • Step 4: Install the RAM
    • Step 5: Get your case ready for your motherboard
    • Step 6: Install your motherboard into your case
    • Step 7: Install your power supply (PSU)
    • Step 8: Connect any SATA hard drives/SSDs
    • Step 9: Plug your case and power cables into the motherboard
    • Step 10: Install your CPU cooling system
    • Step 11: Start cable management
    • Step 12: Install your graphics card
    • Step 13: Install your OS
    • If your PC doesn’t turn on

A look at some gaming PC builds

Before we get to the actual building portion, we need to talk about finding and buying the parts for your PC. Finding the right parts can be confusing — and expensive. Gaming PCs can cost as little as $500, or as much as several thousand dollars to build. Obviously, more expensive parts usually mean more power, but shopping for a build that fits your budget is often the biggest obstacle for first-time builders. There are several components that you need, each with a plethora of models, specs, and compatibility requirements to consider.

We know this can be overwhelming, so we created example builds from hardware available at the time of writing. The first is a high-end rig powerful enough for bleeding-edge gaming performance, and the other is a more affordable $1000 build that will run most games at decent settings.

That said, take our example desktops as suggestions rather than strict loadouts, since many online stores are experiencing product shortages and shipping delays due to the global chip shortage. We can’t guarantee every part in our lists will be available, or even the same price, at a given time. In that case, refer to resources like PC Part Picker or Newb Computer Build’s example builds to find suitable replacements.

Last note: Our example builds include all the necessary parts for modern PC gaming, but they only cover the PC itself. Optional parts, like optical drives, aren’t included, but you need one to play games or media off discs. We also skipped accessories, but our buying guides for the best gaming mice, best gaming headset, best capture card for streaming, best gaming keyboard, and best budget gaming monitors can help round out your build.

High-end gaming PC build

Exact price: $3,400

  • MSI Gaming GeForce RTX 3070 — $1,290
  • Intel i9-9900K processor — $750
  • Gigabyte Z390 Aorus Ultra gaming motherboard — $316
  • 2x Crucial 1TB NVMe PCIe M.2 SSD — $130 each
  • G.Skill Ripjaws V Series 32GB RAM — $134
  • MSI MEG CoreLiquid S280 cooling system — $243
  • EVGA SuperNOVA 1000 G3 PSU — $168
  • Fractal Design Meshify C case — $99
  • Windows 10 Home — $139

$1,000 gaming PC build

Exact price: $1,053

  • MSI NVIDIA GeForce GTX 1650 Ventus XS — $359
  • Intel Core i5-12400Fprocessor — $185
  • MSI B560M-A PRO ProSeries Motherboard — $98
  • Crucial P1 500GB NVMe M.2 SSD — $63
  • Corsair Vengeance LPX 16GB RAM — $69
  • Cooler Master Hyper 212 Evo CPU cooler — $35
  • EVGA 500-watt ATX power supply — $50
  • Zalman S4 ATX Mid Tower case — $55
  • Windows 10 Home — $139

Note: Prices above were accurate at the time of writing, but they are subject to change.

Outils

For the vast majority of your build, you’ll be using a No. 2 Phillips screwdriver, but if you’re installing M.2 SSDs into your motherboard, then you’ll want to use a smaller No. 1 Phillips screwdriver for that.

Lampe de poche:

Thankfully, nearly every smartphone on the market can be used as a flashlight, and you’ll likely need it when installing certain cables and components into your case.

Pâte thermique:

Vous voudrez un tube de pâte thermique à maintenir la température de votre CPU faible pendant l’utilisation. La plupart des refroidisseurs CPU sont livrés avec une pâte thermique déjà appliquée, ce qui signifie que vous n’aurez pas besoin d’un supplément. Cependant, si vous finissez par acheter un tube de pâte thermique, vous pouvez nettoyer la pâte du refroidisseur et utiliser votre propre.

Termes pour savoir

Nous avons tenté de simplifier le processus de construction d’un PC de jeu autant que possible ici, mais si vous n’êtes pas familier avec le matériel PC, certains termes de ce guide peuvent avoir besoin de clarifier. Nous avons brièvement expliqué certaines des pièces et une terminologie que nous utiliserons ci-dessous. N’hésitez pas à référencer cette section lorsque vous travaillez sur votre construction.

GPU: GPU signifie unité de traitement des graphiques; un autre nom pour une carte graphique. Cela gérera l’affichage d’images sur votre PC. Plus ces images sont élaborées et complexes, plus vous aurez besoin de puissance de votre carte graphique. Les deux grands noms du jeu de cartes graphiques sont NVIDIA et AMD.

CPU: La CPU (unité de traitement centrale, également appelée processeur) gère tous les processus et calculs de votre PC. Pour votre PC, vous choisirez une CPU d’Intel ou de AMD.

Mère de la carte mère: La carte mère est l’endroit où tous les composants sont installés, leur permettant de travailler correctement et d’exécuter leurs fonctions correctement.

SATA: SATA est un type de connexion, comme USB, utilisé pour les disques durs et les SSD pour transférer des données

PCIe: PCIe est un autre type de connexion, bien qu’il soit le plus couramment utilisé pour les cartes graphiques et m.2 SSDS

NVME: NVME est un type de protocole de connexion pouvant être pris en charge par m.2 SSDS. Cela fournit un accès beaucoup plus rapide à la sauvegarde et à l’accès des données.

M.2 SSD: Un SSD m.2 est un petit bâton qui fournit à votre PC avec un espace de stockage. Vous pouvez obtenir un SSD M.2 basé sur SATA ou un SSD M.2 basé sur PCIe, ce dernier peut supporter NVME.

RAM: La mémoire RAM (ou la mémoire d’accès aléatoire) est utilisée pour stocker des données et des informations qui sont traitées par la CPU. Plus vous avez de RAM – jumelé avec un processeur de bonne qualité – plus votre PC peut exécuter ses différentes fonctions.

Système de refroidissement: Le système de refroidissement est utilisé pour protéger la CPU de la surchauffe.

PSU: Le PSU (ou l’alimentation) fournit votre PC et ses différents composants avec puissance.

OS: OS signifie système d’exploitation. La plupart des PC de jeu utiliseront Windows 10 – c’est ce que nous suggérons – bien que certaines personnes puissent vouloir installer Linux.

Comment construire un pc de jeu

Étape 1: Préparez votre carte mère

Pièces utilisées: carte mère

L’assemblage de la carte mère en dehors de l’affaire rendra toute votre expérience beaucoup plus facile à traiter. Notre règle générale est d’installer autant de pièces que possible avant de la viser dans votre cas. Une chose importante à noter avant de commencer votre carte mère est que vous devez vous reporter à son manuel le plus souvent possible, car votre carte mère spécifique peut suggérer des moyens ou des endroits spécifiques pour installer vos composants. N’oubliez pas non plus que certaines parties nécessiteront une force lorsque vous les branchez, tandis que d’autres il suffit de simplement être placés dans leurs taches respectives. Veuillez porter une attention particulière aux instructions suivantes avant d’installer vos composants.

La première chose à faire est de vous assurer que vous assemblez votre PC sur une surface plane. Ne le construisez pas sur un tapis – le mélange d’électricité statique et de pièces de votre ordinateur est une combinaison dangereuse et pourrait endommager vos composants. Il est peu probable que cela se produise, mais nous suggérons toujours de toucher votre cas en métal de temps à autre pour vous aider à vous mettre à la terre et à éviter que cela se produise.

Au lieu de cela, construisez votre plate-forme dans une pièce de planchers de bois franc ou de stratifié, comme une salle à manger ou une cuisine – nous avons même allé le mile supplémentaire et a pris nos chaussettes. Prenez votre carte mère de son emballage puis placez-la sur une surface plane. Vous pouvez la poser directement sur votre table, mais nous l’avons personnellement placé sur sa boîte pour éviter de gratter notre bureau. À ce stade, vous êtes prêt à commencer.

Étape 2: Installez la CPU

Pièces utilisées: CPU, carte mère

La partie la plus facile de votre construction est également la première: installer notre CPU AMD Ryzen. La prise CPU de votre carte mère sera protégée par un morceau de plastique, que vous pourrez supprimer lorsque vous ouvrez le plateau. Tout ce que vous avez à faire est de repousser doucement sur le bras en métal du plateau et de le retirer. Une fois que cela est exempt du plateau, soulevez-le pour ouvrir la prise et le plastique protecteur tombera. Assurez-vous de garder cette pièce en plastique en cas de problème avec votre carte mère, car vous aurez besoin de la réinsérer avant de le renvoyer au fabricant.

À ce stade, votre porte-socket CPU doit être ouvert, vous permettant d’installer votre CPU sur votre carte mère. Votre processeur devrait avoir des petits entraîneurs à demi-cercle dans son conseil d’administration. Le socket CPU est conçu pour remplir ces trindages, ce qui facilite l’alignement de votre CPU et l’installer correctement. Une fois que vous avez compris comment placer votre CPU dans sa prise, faites-le doucement. N’appliquez pas de pression directement sur la CPU – fermez simplement le plateau et assurez-vous que le bras métallique est verrouillé dans sa position d’origine, ce qui peut nécessiter un peu de force.

Étape 3: Installez M.2 SSD (S)

Pièces utilisées: m.2 SSD (s), carte mère

M. SSDS est une autre étape facile du processus, mais n’oubliez pas de référencer votre manuel pour savoir quels créneaux m.2 que vous devez utiliser en premier. Votre carte mère peut avoir des protections thermiques protectrices sur vos fentes m.2, alors éliminez celles-ci d’abord. Une fois que vous avez pris des gardes de la carte mère, vous pouvez accrocher dans vos SSD m.2. Celles-ci nécessitent un peu de force pour accrocher leurs emplacements respectifs, mais ne poussez pas trop fort – ils doivent glisser assez facilement. Une fois que les SSD m.2 sont dans leurs emplacements, l’extrémité opposée doit indiquer vers le haut à un angle diagonal. À ce stade, vous prenez la vis respective (qui est souvent incluse avec votre carte mère), poussez chaque m.2 SSD vers le bas et vissez-les dans les endroits appropriés. À ce stade, vous pouvez prendre le protecteur thermique et le placer sur chaque SSD m.2, la vissant en place.

Étape 4: Installez le RAM

Pièces utilisées: RAM, carte mère

C’est une autre étape dans laquelle vous voudrez faire référence à votre manuel de votre carte mère, qui devrait être capable de vous dire quel ordre de placer la RAM dans. Si vous avez quatre emplacements et seulement deux bâtons de RAM, alors vous devez vous assurer que les deux bâtons Sont espacés dans les premier et troisième emplacement ou deuxième et quatrième – votre manuel de la carte mère peut vous conseiller ici. Il vous aidera à tirer le meilleur parti de votre RAM comme ça vous aidera à tirer le meilleur parti de votre CPU. Tout d’abord, veillez à descendre les clips en plastique des deux côtés de chaque emplacement que vous prévoyez d’utiliser. L’insertion de la RAM nécessite plus de force, mais assurez-vous de commencer à démarrer, puis à augmenter votre pression progressivement. Lorsque vous entendez un clic, votre RAM est dans son emplacement. Cela devrait causer des clips en plastique à basculer, saisissant votre RAM. Si vous remarquez que vos clips n’ont pas retourné, votre RAM ne peut pas être assis correctement.

Étape 5: Préparez votre cas pour votre carte mère

Pièces utilisées: cas

Il est presque temps de jeter votre carte mère dans votre cas, mais vous devrez d’abord vous visser que vous placez votre carte mère auparavant avant de le viser. Ces standopls viendront avec votre carte mère et une fois que vous avez localisé Ils peuvent commencer à les visser dans votre cas. Il devrait y avoir une douzaine de trous pour les étalons à intégrer. Reportez-vous au manuel de votre cas si vous avez du mal à les trouver. Une fois que les stands sont vissés, vous êtes prêt à insérer votre carte mère.

Étape 6: Installez votre carte mère dans votre cas

Pièces utilisées: carte mère, boîtier

Les standoffs facilitent la placement de votre carte mère dans votre cas, mais ne commencez pas la vêler tout de suite. Il devrait y avoir un espace à l’arrière de votre cas pour les ports d’E / S de votre carte mère pour vous intégrer. Ce sera un rectangle et vous voudrez que votre carte mère soit insérée confortablement dans cet espace afin que vous puissiez accéder à tous les ports. Une fois que tout convient, vous pouvez commencer à viser votre carte mère sur les stands avec les vis appropriées. N’oubliez pas que vous ne voulez pas vêtir quelque chose de trop étroitement. Tournez simplement votre tournevis jusqu’à ce que tout soit serré de manière sécurisée, puis vous êtes prêt à passer à autre chose.

Étape 7: Installez votre alimentation (PSU)

Pièces utilisées: alimentation, boîtier, carte mère

L’installation de l’alimentation dans votre cas est souvent assez facile. Vous voudrez vous référer au manuel de votre cas spécifique pour cela, mais c’est assez simple. Premièrement, nous avons pris le support de montage de notre boîtier et nous l’avons vissé sur le dos de notre alimentation. Vous remarquerez que votre alimentation électrique est également un ventilateur, qui est utilisé pour circuler de l’air. Si vous envisagez de placer votre PC de jeu fini sur un plancher de bois franc ou un bureau, n’hésitez pas à viser ce ventilateur vers le bas; Si vous placez votre PC de jeu sur un plancher de moquette, vous voudrez viser le ventilateur vers le haut.

Une fois que vous avez compris de quelle manière votre PSU doit être orientée et vissé sur le support de montage, vous pouvez facilement le glisser dans votre boîtier et serrer les vis du support. En fonction de la quantité de pièce que vous avez pour votre PSU, vous voudrez peut-être retenir la vissée jusqu’à ce que vous ayez branché tous ses différents câbles d’alimentation.

Étape 8: Connectez les disques durs SATA / SSDS

Pièces utilisées: lecteurs SATA, étui, alimentation

Maintenant que l’alimentation électrique est installée, vous pouvez commencer à connecter les disques durs SATA ou SSDS. Votre cas devrait avoir une zone de baie spécifique dédiée à la tenue de ce type de lecteurs. Localisez cette zone, puis recherchez deux serres métalliques à gauche et à droite de chaque baie. Pressez ces serres puis retirez la baie. Voici où vous serez capable de visser votre disque SATA et de le garder stable dans votre cas. Une fois que cela est fait, vous voudrez réinsérer la baie dans sa place, puis brancher un câble SATA et PSU dans votre disque dur. Trouvez la fente SATA sur votre carte mère et branchez l’autre côté du câble approprié, puis branchez l’autre côté du câble PSU dans votre alimentation. Votre lecteur est maintenant installé, même si vous devrez le formater une fois que votre PC est opérationnel.

Étape 9: Branchez votre boîtier et vos câbles d’alimentation dans la carte mère

Pièces utilisées: cas, alimentation, carte mère

Vous êtes prêt à commencer à brancher des câbles dans votre carte mère. Cette partie nécessite une certaine patience, car vos câbles de cas sont extrêmement minuscules et peuvent être difficiles à orienter. Vous voudrez faire référence à la fois à vos manuels de votre cas et de la carte mère pendant cette étape. Certaines cartes mères, comme notre AORUS ULTRA, venez avec un bus que vous pouvez brancher les câbles de boîtier avant de les insérer dans la carte mère. Cela rend cette étape beaucoup plus facile.

How To Build A PC - Step by Step (Full Build Guide)

Vos câbles de boîtier le rendent afin que vous puissiez utiliser les différents ports de l’avant de votre PC en plus du bouton d’alimentation lui-même. Bien sûr, rien ne va se passer lorsque vous appuyez sur ce bouton si vous ne branchez pas votre PSU dans votre carte mère. Vous voudrez brancher les câbles ATX 24 broches et EPS12V dans leurs taches respectives à la fois sur la carte mère et la PSU. Vous allez brancher tous vos câbles d’alimentation dans l’UAP, y compris les ventilateurs, les lecteurs SATA et votre système de refroidissement.

Étape 10: Installez votre système de refroidissement CPU

Pièces utilisées: Système de refroidissement, CPU, carte mère

L’installation de votre système de refroidissement peut être une expérience quelque peu nerveuse, en particulier lors de l’application de la pâte thermique, mais elle est beaucoup plus facile qu’elle ne sonne. La première chose à faire est de monter le support du système à la carte mère. Vous aurez besoin d’un accès à l’arrière du plateau de la carte mère, car vous serez une partie de la partie à l’arrière du plateau. Cela vous donnera les taches dont vous avez besoin pour définir la pompe du refroidisseur sur votre CPU et votre carte mère. Avant de faire cela, cependant, il y a quelques autres étapes.

Les systèmes de refroidissement par le processeur à base liquide sont équipés d’un radiateur équipé de ventilateurs que vous voudrez viser dans votre cas. Bien sûr, vous devrez déterminer où vous souhaitez l’installer. Nous vous recommandons de le visser dans la grille supérieure de votre cas, car il permettra plus de flux d’air, mais certains cas peuvent ne pas avoir de gril supérieur, et vous devrez l’installer à l’arrière de l’étui. Une fois que vous avez compris quelle position vous allez aller avec, vous ferez visser le radiateur dans le gril lui-même. Une fois que vous avez terminé cela, vous êtes prêt à attacher la pompe.

Tout d’abord, vous voudrez appliquer une pâte thermique. Certains refroidisseurs viennent avec une pâte thermique déjà appliquée; Si tel est le cas, la pâte thermique de votre refroidisseur est probablement capable de manipuler le travail et vous pourrez peut-être ignorer cette étape suivante. Vous pouvez également supprimer facilement la pâte du refroidisseur avec un chiffon sec si vous avez acheté une pâte thermique que vous préférez aller avec. Vous voudrez appliquer un globe global de pâte thermique au centre de votre processeur. Pendant cette étape, allez toujours plus petit que plus grand. Une fois appliqué, vous pouvez appuyer sur le refroidisseur dans sa position sur la CPU et la pâte thermique. Si vous avez envie d’appliquer accidentellement trop de pâte thermique, ne vous inquiétez pas: c’est aussi facile que d’essuyer le CPU avec un chiffon sec et de frotter de l’alcool et d’essayer à nouveau.

Une fois la pompe installée, vous voudrez vous assurer que tous les fils de votre système de refroidissement sont branchés dans les bons points. Notre refroidisseur particulier nous a obligé à brancher un câble micro-USB dans notre pompe et l’autre côté dans notre carte mère.

Étape 11: Démarrer la gestion des câbles

Pièces utilisées: cas

Avant de passer à la dernière étape de la construction physiquement de votre PC, vous voudrez peut-être faire une certaine gestion de câble pour nettoyer. Cela créera une place à la circulation de l’air et accédez à vos composants si vous souhaitez jamais passer plus tard. La plupart des cas sont livrés avec des bretelles velcro ou des liens-zip, mais je garde toujours un sac de velcros à la main juste au cas où. Le cas où nous sommes allés, le maillage de Fractal C, comprend une superficie impressionnante pour la gestion des câbles équipée d’une série de sangles velcro. Il est situé à l’arrière du plateau de la carte mère. Nous avons pu faire glisser tous nos câbles dans cet espace et le maintenir tous bien.

Les seuls liens à glissière que nous avons utilisés étaient pour nos fils de système de refroidissement de la CPU, qui étaient minces et abondants. Cela nous a facilités pour nous de les orienter à travers les trous de notre cas pour atteindre notre lieu souhaité. Assurez-vous simplement de ne pas trop serrer vos cravates à glissière, car cela pourrait endommager vos câbles.

Étape 12: Installez votre carte graphique

Pièces utilisées: Carte graphique, carte mère

Finally, it’s time to discuss the component you’re probably the most excited about. The graphics card is easy to install. First, you’ll need to remove an appropriate number of expansion slot inserts from the back of your case to fit your graphics card. This will vary depending on which GPU you go with, but two is usually the safe number–our MSI GeForce RTX 2080 Ti takes up two. Once you unscrew and remove them, figure out which PCIe Express slot you’ll need to insert your card into, then flip its plastic notch at the far end of the slot downward to prepare for installation. At this point, all you need to do is line up the graphics card with the PCIe Express slot and then push down until the plastic notch flips up and clicks. Again, you don’t need a lot of force to push it in, but you will need to push the graphics card into its slot until you get that click. Once you hear that, you can screw your graphics card’s mounting brackets into the case using the expansion slot’s screws and holes.

At this point, you need to plug your graphics card into your power supply to give it power. (Low-end graphics cards don’t typically require extra power, so if that’s what you’re working with, you’re good to skip this step.) Take the appropriate cables included with your power supply and plug one end into the graphics carte; then, plug the other into the PSU. It’s okay if there are parts of the cables that go unused–just make sure every port on the graphics card has part of the cable plugged in.

Step 13: Install your OS

Parts used: USB thumb drive, case

Once you’ve ensured a tidy PC with all of your cables managed, you should connect an HDMI cable to your PC and plug the other end into a monitor. Plug the power cable into your PSU and the other end into an outlet; then, flip the power switch on the back of your PC to its « On » position. Press the power button on your PC, and if it turns on, you’re almost good to go.

At this point, you’ll need another PC and a fast USB drive of at least 8GB–we suggest the SanDisk Extreme Pro. You’ll then want to head over to Microsoft and follow the steps provided there. This will help you create an installation device out of your USB drive, which you can plug into your PC before booting it up. Upon starting your PC, it should go straight into the Windows 10 installation process. Follow the steps here and wait for it to install. Once you’re done, you should be good to go, though you will need to buy a proper license for Windows 10 from Microsoft. If you do this from your new PC, it’ll activate automatically. On this is all setup, you’re good to go, barring the installation of an optical drive, if you chose to get one.

If your PC doesn’t turn on

If your PC doesn’t boot, don’t worry: It’s certainly not the end of the world. There are a number of things that can cause a PC to not boot up on your first try, and save for any product malfunctions, they’re easily solvable. Here are a few things you can do to troubleshoot your powerless PC.

Is the power supply plugged into an outlet?

This is a simple fix. Just plug your PC into an outlet, and you should be good to go.

Is the power supply’s switch turned on?

Make sure you’ve flipped your PSU’s switch into the ‘On’ position before powering on. This is an easily overlooked issue with a solution that’s just as easy.

Are your power supply cables seated in the motherboard properly?

This is the next thing you should double-check. Reconnecting the cables could be what you need to finally deliver power to your PC.

Are your case’s cables plugged into your motherboard properly?

It’s important to get this step right because if you push your case’s power button and its specific cable isn’t plugged in correctly, it won’t be able to start your PC. Some motherboards come with a serial bus that you can plug your case’s cables into before connecting to your motherboard.

Are your parts installed correctly?

This is the last thing to check as it can be the most time-consuming. Reconnecting your RAM and CPU or simply switching the RAM sticks into different slots could be the solution you’re looking for.

If all this fails, then your components may be defective.

Unfortunately, this can happen. Sometimes when building a PC, you realize that one of your components isn’t working correctly. At this point, you’ll need to contact the manufacturer of your part and ask them about their return policy. The vast majority of big PC component manufacturers have return policies that will cover defective parts, so you don’t have to worry. It just might take a little longer to enjoy your brand-new gaming computer.